Transformons nos résistances

Dans le cadre du développement, professionnel ou personnel, il apparait intéressant de cerner la valeur de la résistance au changement.

En psychologie, la psyché désigne l’ensemble des manifestations conscientes et inconscientes du cerveau humain.

Face au changement, des mécanismes de défense se mettent en place chez les personnes souvent d’une façon inconsciente.

Les résistances au changement se manifestent par des attitudes archaïques ou infantiles (bouderie, colère, peur, plainte, immobilisme, repli sur soi…) ou par des objections de type « oui mais » suivies d’arguments.

Or il ne faut pas chercher à éliminer les résistances car elles sont liées à la survie, à la sécurité, à l’équilibre de la personne ou du groupe…

La résistance a différentes raisons d’être. Elle peut :

  • justifier le souhait de maintenir la situation actuelle,

  • exprimer quelque chose qui nous déplait : une émotion, une pensée, un comportement qui nous gêne ou qui nuit,

  • témoigner d’un réflexe conditionné,

  • différer un ressenti d’instabilité que le changement représente,

  • indiquer un malentendu ou une incompréhension des bénéfices potentiels du changement,

  • cacher des intentions positives…

Résister ne fera qu’augmenter la pression.

Pour mieux vivre le changement, qu’il soit choisi ou subi, la solution consiste à prendre en compte la valeur de la résistance :

  • accepter la résistance revient à respecter sa propre nature, son rythme naturel, sa personnalité,

  • chercher les sentiments positifs et/ou négatifs que procure la résistance : ce que vous voulez conserver, ce dont vous avez peur, ce que vous voulez éviter (échec, déception, effort, inutilité, perte, contradiction, atteinte à l’image…),

  • attribuer un rôle à la résistance dans votre évolution : veille, alerte, conseil, guide…

  • s’intéresser aux avantages du changement et aux inconvénients du non changement,

  • lister les objections qui représentent des obstacles à votre projet : excuses, explications, justifications, attentes, conditions…

  • interpréter chaque objection comme une suggestion pour comprendre, ressentir, agir différemment,

  • et enfin transformer les objections en « oui et » pour les faire participer à votre développement !!!

Vous souhaitez mieux vivre les étapes du changement ?

Dans l’écoute et la bienveillance, travaillons ensemble vos résistances afin de (re)trouver confiance en vous et d’avancer sur le chemin du développement et de l’épanouissement.

Je vous invite à me contacter soit :

par téléphone au 06 33 78 54 20

par la fiche contact sur mon site www.michele-coles.com

par mail à l’adresse michele.coles@wanadoo.fr