L’ouverture internationale

Dès le collège, l’apprentissage de la langue anglaise m’a donné envie de découvrir de nouveaux territoires. Quelques années plus tard, le diplôme universitaire en poche, je pars explorer le monde anglo-saxon. Dans une station balnéaire au Sud de l’Angleterre, j’expérimente les métiers de l’hôtellerie. Aux Etats-Unis en Floride, ma mission de représentante culturelle consiste à promouvoir la gastronomie et la culture française auprès de la clientèle américaine.

A Paris, recrutée pour mes expériences de la vie et mon bagage linguistique, je deviens gestionnaire grands comptes auprès d’une banque d’investissement. Au service des investisseurs institutionnels internationaux, je gère les transactions et les opérations sur les marchés financiers, évoluant de la relation client au management d’équipe. Exigence élevée de la clientèle, recherche constante d’optimisation des process, forts enjeux concurrentiels et partenariat avec les autorités bancaires et financières constituent mon univers.

La bi-nationalité familiale

Le congé parental sera l’occasion de m’investir dans l’éducation bilingue de ma progéniture. Afin de dynamiser mon rôle, je m’engage auprès d’associations, l’une française et l’autre anglophone, où je prends plaisir à faciliter l’intégration de mères de famille en région parisienne.

L’expatriation, source de développement

Puis sonne l’heure des grands choix : l’expatriation familiale se présente comme une chance inouïe de vivre de nouvelles expériences ! En situation interculturelle, les changements peuvent représenter un obstacle ou au contraire une source d’enrichissement. En tant que conjoint accompagnateur, l’apprentissage des langues, la découverte culturelle et le challenge professionnel seront mes trois axes de développement.

A Milan, collaboratrice marketing dans une entreprise familiale, j’identifie les biens immobiliers commerciaux afin de les proposer aux grands noms de la mode et du design. Auprès d’une filiale d’assurance, je gère l’interface comptable entre prestataires. A Moscou, j’enseigne le français à l’école des ambassades anglo-saxonnes.

Le retour, un véritable challenge

Lorsque la langue n’est pas une barrière, le retour dans le pays d’origine peut sembler facile. Pourtant une autre réalité s’impose. Si le décalage ressenti entre la vie à l’étranger et la vie dans son propre pays fait partie du choc culturel, les concepts de la culture et de l’identité prennent un autre sens par le biais de l’introspection.

Ma priorité sera de rebondir professionnellement en Bretagne sur la côte Atlantique, région choisie pour sa qualité de vie et où se trouvent mes racines. J’apporte ainsi mes compétences en gestion au service de petites entreprises dans les secteurs du web design, de l’import export, des télécoms.

Parallèlement, je dispense mon aide dans des situations de barrage linguistique, de parcours santé et de démarrage d’entreprise individuelle.

Priorité à l’humain

Mes expériences accumulées au fil du temps et les difficultés rencontrées au cours de ma trajectoire m’éclairent sur le sens de mon cheminement. L’aboutissement de mon odyssée se concrétise par l’envie d’entreprendre en lien avec la singularité humaine et la complexité.

Attentive aux autres, consciente de la prise de recul nécessaire à l’analyse de situation et à la recherche de solutions, je souhaite aider les personnes à mieux vivre les changements. Mon projet s’appuie sur mon sens du relationnel, mes compétences en gestion et management, ainsi que mon adaptabilité développée à travers la diversité géographique, linguistique et organisationnelle : entreprise du CAC40, PME, entreprise familiale, filiale, école internationale, association.

L’accompagnement dans le changement

Après une reprise d’études en sciences humaines à l’université de Rennes, je me suis formée aux Pratiques du Coaching à l’université de Paris 8. Pour mon sujet de mémoire, j’ai choisi d’approfondir l’Accompagnement dans le changement de cadre culturel de référence.

Aujourd’hui diplômée en Pratiques du Coaching (DESU Diplôme d’Etudes Supérieures Universitaires, Bac+4), j’accompagne les personnes dans les transitions d’ordre professionnel, personnel, culturel, afin de leur permettre de gagner en confiance en soi, performance, autonomie et mieux-être.